INFLOVAR
Bienvenue sur le site d'Inflovar

Association créée dans le but de participer à l'inventaire de la flore du Var.

Vous pouvez soutenir INFLOVAR en adhérant à l'association.
Télécharger le bulletin d'inscription et le renvoyer accompagné de votre réglement à :

INFLOVAR
Le Clémenceau
14 rue Jean aicard
83400 Hyères-les-palmiers

Actualités :


Dernière découvertes botaniques :

Hyères : Milium vernale - 19/05/2022 - Yves Morvant

Rocher de Roquebrune: Convolvulus siculus, Milium montianum, Fumaria petteri. Observateurs découvreurs H.M. & Y.M. Avril 2022
Plantes rares protégées


15/10/2021 - Lecture recommandée !

L'atlas-catalogue de la flore vasculaire du Var

L'ouvrage ainsi que le TOME 1 (Plantes rares et protégées) sont disponibles Chez CULTURA (La Garde) et à la FNAC de Toulon.

Vous pouvez commander l'ouvrage au prix de 60 euros sur le site de Naturalia Edition : https://www.naturalia-publications.com/

Atlas-catalogue de la flore vasculaire du Var

Faisant suite au Var et sa flore. Plantes rares ou protégées paru en 2008, cet ouvrage dessine un état des lieux, richement illustré, de la flore vasculaire varoise, l’une des plus diversifiées de France : plus de 3 000 plantes dénombrées dont 2 400 indigènes. Ce catalogue raisonné est issu du travail assidu, pendant vingt-cinq ans, de bons connaisseurs du département (universitaires, professionnels de l’environnement, botanistes associatifs).
Un siècle après le Catalogue d’Albert et Jahandiez, il permet de dresser un bilan de l’évolution de la flore.

La richesse végétale du territoire et la douceur du climat du littoral et des îles ont attiré depuis longtemps les botanistes. Une belle iconographie historique illustre un recensement minutieux d’espèces décrites du Var.

La question de l’endémisme est abordée au travers de 82 plantes à aire restreinte dont 12 strictement varoises.

Les relations privilégiées entre plantes et insectes n’ont pas été oubliées, mettant l’accent sur la complexité et la fragilité des interactions au sein des écosystèmes. En outre est brossé un panorama des paysages apicoles varois au fil des saisons.

Malheureusement la flore est malmenée, avec plus de 70 espèces végétales disparues ou non revues depuis un siècle : sont en cause l’urbanisation tentaculaire, la sur-fréquentation touristique, le nettoyage mécanisé des plages, la destruction des zones humides, le changement climatique, l’intensification des pratiques agricoles, mais aussi les invasions biologiques (au moins 170 espèces exotiques envahissantes ou menaçantes). À l’heure où la régression généralisée de la biodiversité demande des actions urgentes et raisonnées, souhaitons que cet ouvrage permette aux décideurs et aux élus de faire les meilleurs choix pour la protection de cette flore unique.

Bonne lecture !


Hommages à Marcel Barbero

Var Matin : 05 mai 2020

Var matin


IMBE: https://www.imbe.fr/hommages-a-marcel-barbero.html


Robert Salanon - 07 mai 2020 :

Bossuet et André Malraux ne sont pas spécialement ma « tasse de thé » ; d’ailleurs, mon très cher ami Marcel Barbero n’aurait, je pense, guère supporté une oraison funèbre !
Je me permets tout de même, très modestement, de lui rendre un hommage aussi sincère qu’empreint d’une profonde tristesse, car, depuis que nous nous sommes connus, lors de mon affectation à l’Université de Nice à l’automne 1967, je l’ai toujours considéré comme un être exceptionnel … et exceptionnellement attachant.
Le plus enviable était peut-être sa connaissance hors normes des écosystèmes de l’ensemble du bassin méditerranéen, résultat de multiples missions en compagnie de Pierre Quézel. Des observations de terrain très pertinentes, une mémoire irréaliste, et quelles facultés de synthèse !
A une échelle de territoire beaucoup plus modeste, les publications de Marcel – sans parler de ses informations orales, doublées de précieux conseils – m’ont accompagné avec une grande utilité dans mes recherches botaniques et phytosociologiques dans les Alpes du Sud et la Côte d’Azur ; il serait aussi fastidieux que superflu d’énumérer ici les références bibliographiques à Marcel, seul ou associé, qui jalonnent l’ensemble de mes publications. En résumé, pour moi-même et mes collègues et/ou amis, élèves, etc., l’héritage de Marcel est irremplaçable et le restera pour longtemps.
Au reçu des convocations concernant divers « Comités de pilotage » de sites Natura 2000 des Alpes-Maritimes, je me réjouissais dans la perspective de revoir Marcel, avec sa gentillesse, son souci du bien-être de l’autre … et sa faconde toute méridionale. Dans la discussion et les projets, toujours des interventions aussi remarquées que remarquables par leur pertinence, notamment avec un « sens aigu des réalités », ce qui est une denrée rare.
Oui, digne représentant de la « Science aimable », Marcel Barbero va manquer à beaucoup d’entre nous, mais il reste son image captivante et la valeur de son oeuvre considérable, tant dans ses publications que par ses nombreuses actions dans la protection de la nature.

Robert Salanon


Georges Rebuffel - INFLOVAR - 05 mai 2020

J’ai eu le plaisir de rencontrer Marcel Barbero, de l’écouter et de l’accompagner sur le terrain, (où il nous montra à Thomas Hermans (secrétaire du groupe informel « Collectif pour la Plaine des Maures »), moi et qq autres, une station d’Ophioglossum azoricum,entre autres Orchis lactea et Serapias neglecta, déjà 3 espèces protégées sur l’emplacement même où étaient projetés les bâtiments du projet Michelin lorsque je militais au sein du « Collectif pour la Plaine des Maures » Contre le projet Michelin de circuit d’essais pneumatiques.
Il a animé une réunion publique de sensibilisation à la richesse de la plaine, alors que j’y accompagnais André Lavagne, qui participa au discours militant d’opposition.
M. Barbero a écrit un texte significatif « Plaidoyer scientifique pour la Plaine des Maures », fourni au collectif au 08 sept 1992, …à la suite du texte d’information de 1990  « Éléments d’information sur les projets d’aménagement envisagés dans la plaine des Maures », signé de 4 biologistes (Louis Bigot ; entomologiste ; Marc Cheylan, zoologiste(herpétologue)spécialiste TH, André Lavagne, botaniste ; Philippe Orsini, Mammalogiste , Ornithologue, adj. Dir. MHNToulon) ;
Comme me le rappelle Henri Michaud, Marcel Barbero a reçu des menaces de mort suite à son engagement militant contre le projet Michelin (nombreux « nous » donnaient perdants…aujourd’hui, il existe une RNN !)
Engagé, militant, passionné et chercheur avide de connaissance, Marcel Barbero a étudié en détail les mares et ruisseaux temporaires, dans les années soixante.

Avant sa thèse sur les « …végétations orophiles, alpines et mésogéennes des Alpes maritimes et ligures » en 1972, il avait effectué son DES (devenu DUS plus tard) : Etude Ecologique et phytosociologique de l’Isoetion en Provence [1314]
Phytosociologue et Cartographe, il a réalisé les cartes de la végétation de Viève-Cuneo (avec Bono, Mondino, Ozenda) et de Nice  avec (P. Ozenda), au 1/100000 (DCE, 1973b), 
La carte écologique de Cannes au 1/100000 (DCE, 1974), avec son fréquent complice Roger Loisel, toujours à l’UJF Grenoble, auprès du labo de P. Ozenda 
Et aussi (entre autres…) celle de la « végétation potentielle des Alpes piémontaises au 1/400000 », avec Bono et Ozenda.
Plus récemment, Dans Ecologia mediterranea 29 (2003), la carte et notice de la carte de la végétation du Parc National du Mercantour au 1/100000.
Ses recherches, seul, ou avec ses « complices » Loisel, Quézel, Bono, Bonin, Charpin, Ozenda, Gruber, … sont multiples, des pelouses (écorchées, à brome, sommitales [Ventoux…], des Chênes rares [Cerris, Crenata] ou plus communs [« les chênaies vertes… »], des « …hêtraies des Alpes maritimes et ligures », des éléments laurifoliés…Des groupements relictuels de Carex rares à l’endémisme, sans oublier les zones humides…Ce résumé est chétif et insuffisant : rapportez vous aux bibliographies du « Var et sa flore… » et à celle de la « Flore des Alpes maritimes… ». 
la botanique provençale et sud alpine doit énormément d’apports à Marcel Barbero.
Nous perdons un Maître, un éminent botaniste militant.
Je ne suis pas biographe et cette modeste évocation n’est que le témoignage de mon respect pour une personnalité forte de notre science aimable !
Georges REBUFFEL


Parution de l'ouvrage : Guide des Characées de France méditerranéenne

Mouronval J.B., Baudouin S., Borel N., Soulié-Märsche I., Klesczewski M.& Grillas P. . 2015. Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. ISBN : 978-2-85692-020-6.

Vous pouvez télécharger le bon de commande ici : bon de commande
Voir un extrait ici : extrait

La rédaction du Tome II de l'Atlas de la Flore du Var devrait être terminée en 2019 !


Prochains Evénements :


L'ouvrage "Le Var et sa flore, plantes rares ou protégées" est toujours disponible sur le site Naturalia publications. Voir un passage de l'ouvrage ici.





Le tome II : "Atlas de la Flore du Var" regroupant toutes les espèces varoises est en cours de rédaction. Les auteurs vont pouvoir bénéficier de la mise en commun informatique des bases de données INFLOVAR et SILENE (Conservatoire Botanique National de Porquerolles).